Le WordCamp US est avec le WordCamp Europe l’un des deux évènements WordPress annuels qui rassemblent des participants venant du monde entier.

Cette année, notre CEO Émilie Lebrun et moi-même (Jean-Baptiste, CTO) avons eu le plaisir de nous rendre les 7, 8, 9 et 10 décembre à Nashville pour participer à ce grand évènement international.

Retrouver la communauté WordPress internationale

Une trentaine d’heures de vol aller-retour, ce n’est pas rien pour participer à un WordCamp ! Mais avec le WordCamp Europe (rendez-vous à Berlin en 2019), le WordCamp US est le seul évènement où l’on est assuré de pouvoir échanger avec l’ensemble de la communauté WordPress mondiale. Ainsi, les échanges informels avec des personnes issues des quatre coins du monde ont tout autant d’intérêt que les conférences elles-mêmes !

De mon côté, ayant dirigé la version 4.9.5 (et, spoiler, la version 5.0.3 qui est en train d’être finalisée), c’est un plaisir de pouvoir échanger en face à face avec l’ensemble de l’équipe Core WordPress avec qui je travaille au quotidien. Émilie a quant à elle pu retrouver ses anciens collègues américains de chez WP-Rocket, et passer du temps à échanger avec les principaux éditeurs de plugins et surtout avec des agences WordPress de portée mondiale telles que Human Made ou 10up.

interview emilie lebrun whodunit wordcamp us 2018

Comme on peut s’en douter, en plus des conférences, une grande place était donnée aux sponsors avec un hall dédié à leurs stands. On retrouve évidemment les principaux hébergeurs, éditeurs d’extensions et d’outils de développement, mais aussi quelques « petits nouveaux » comme Google 🙂 qui a énormément développé son équipe WordPress en embauchant cette année plusieurs membres importants de l’équipe Core. Nous avons particulièrement apprécié la démonstration des prochaines versions de leur extension AMP for WordPress qui s’interface maintenant directement avec l’éditeur de blocs Gutenberg.

Émilie a également été interviewée par Carole Olinger de chez Plesk, l’un des sponsors de l’évènement.

L’interview d’Émilie :

Les conférences WordPress qui nous ont marqués au WCUS de Nashville

Nous avons particulièrement apprécié les propos tenus dans la conférence de Joost de Valk, fondateur de Yoast et Marieke van de Valk sur le business de l’open-source. En effet, l’objectif était de rappeler la notion de «Give Back» : toute société basée sur l’écosystème WordPress se doit de contribuer au développement de cet écosystème à son tour. Nous sommes parfaitement en phase avec cette stratégie gagnant-gagnant, et contribuons à WordPress au quotidien. Nous adhérons au principe des 5% de temps de travail dédiés au développement du CMS et de son écosystème.

Il y a bien sûr eu de nombreuses conférences dédiées à Gutenberg, le nouvel éditeur de WordPress, d’autant que la version 5.0 venait tout juste de sortir publiquement. Citons par exemple Helen Hou-Sandi, lead Développeuse du CMS, qui a donné son avis sur le futur des métaboxes, concept technique très important pour l’écosystème, et notamment pour les éditeurs de plugins.

Nous avons bien sûr assisté avec plaisir à la conférence de Jenny Beaumont, qui présentait les méthodes agile utilisées par Human Made, l’agence WP de renommée internationale où elle est chef de projet senior. Organisatrice de deux WordCamp Europe dont celui de Paris en 2017 avec Emilie, ce fut un plaisir de retrouver Jenny à Nashville.

La conférence de Gary Pendergast, co-responsable de la version 5.0 de WordPress, était également très attendue.

Il a présenté la philosophie de l’équipe de développement du cœur du CMS, en proposant également sa vision des prochaines étapes de son développement. Une conférence inspirante, finalement bien plus philosophique que technique.

Nous sommes des nains portés sur les épaules de géants

Gary Pendergast au WordCamp US 2018, pour rappeler que WordPress est un processus itératif, assemblé brique après brique. Les développements passés de l’ensemble de l’écosystème font aujourd’hui de WordPress un CMS en constante évolution.
Les pauses de midi étaient l’occasion de profiter des spécialités culinaires locales très – trop – copieuses, toujours agrémentées de musique live.

Le State of the Word de Matt Mullenweg et les annonces concernant les futures versions de WordPress

Deux fois par an, au WordCamp US et au WordCamp Europe, le fondateur de WordPress propose une keynote afin de donner le bilan de l’année et de faire des annonces sur les futurs axes de développement du CMS.

Le bilan de l’année 2018 a bien entendu largement tourné autour de Gutenberg, le nouvel éditeur de WordPress (💚) qui a fait couler beaucoup d’encre cette année.

Finalement sortie publiquement la veille du WordCamp US, la version 5.0 de WordPress avait déjà été installée sur plus de 2,3 millions de sites web en 1 seul jour, explosant ainsi très largement les statistiques des versions précédentes !

Concernant les développements futurs de WordPress, Matt a annoncé les 9 priorités pour 2019 :

  • Créer un bloc Gutenberg pour une gestion simplifiée des menus dans le CMS
  • Porter tous les widgets existants en blocs indépendants
  • Modifier l’interface de gestion des widgets et le customizer pour qu’ils puissent supporter les blocs Gutenberg
  • Fournir des outils de développements aux auteurs de thèmes WordPress pour qu’ils puissent proposer une vraie interface WYSIWYG
  • Intégrer des outils d’audit en temps réel de la qualité des sites dans le back-office de WordPress, afin d’encourager le respect des bonnes pratiques
  • Fournir la possibilité de mettre à jour les thèmes et extensions automatiquement, comme c’est le cas pour les versions mineures du noyau du CMS
  • Fournir la possibilité de mettre à jour le cœur WordPress automatiquement même pour les versions majeures, comme c’est le cas pour les versions mineures (car il y aura maintenant un cycle de développement beaucoup plus court)
  • Construire un dépôt de Blocs Gutenberg sur WordPress.org, comme c’est le cas pour les plugins actuellement
  • Créer une équipe de gestion de projet spécifiquement chargée du tri des tickets de bugs et les demandes d’amélioration du noyau WP afin de mieux prendre en charge les requêtes des utilisateurs du CMS

Matt Mullenweg a aussi listé les leçons retenues de la version 5.0, afin d’améliorer le processus de release vis à vis de la communauté pour les prochaines versions :

  • Besoin de faciliter la possibilité pour les différentes équipes de travailler ensemble de façon transversale
  • JavaScript continuera de prendre de plus en plus de place, il faut que la communauté puisse monter en compétences sur le sujet
  • Importance de la gestion de projet lors des phases de tri des tickets de la version en cours de développement
  • Toujours annoncer les dates de sorties, et communiquer, même si elles doivent changer pour une raison ou pour une autre

Le contributor day

Journée spéciale d’un WordCamp, le Contributor Day se rapproche d’un Hackathon, une journée dédiée à travailler ensemble très concrètement sur un ou plusieurs projets. L’idée est de réunir tous les profils possibles sur l’ensemble des domaines couverts par l’écosystème WordPress :

  • Leads de versions du CMS, Développeurs du cœur WP, et tous les développeurs intéressés pour faire évoluer le cœur de notre CMS favori
  • Chefs de projets et managers, pouvant aider sur la structuration du développement et de la communauté elle-même.
  • Designers et graphistes, pouvant travailler sur la conception et le rendu des futures fonctionnalités de l’administration, ainsi que sur les thèmes WP
  • Spécialistes : du référencement, de l’accessibilité, des performances, de la sécurité… pouvant travailler de façon transversale sur l’écosystème
  • Utilisateurs et utilisatrices du CMS, rédacteurs, administrateurs de sites… toute personne utilisant WordPress est la bienvenue pour proposer ses retours d’expérience !

La table « Accessibility »

En tant que représentant de l’équipe internationale chargée de l’accessibilité de WordPress, mais aussi contributeur au développement du cœur WordPress, je me suis concentré sur le travail de tri des tickets, demandes d’améliorations et retours de bugs concernant l’accessibilité.

Ce travail consiste à les faire rentrer dans les versions mineures à venir ou au contraire les placer dans la prochaine version majeure si aucun correctif n’avait encore été fourni. Et bien entendu, proposer quelques nouveaux correctifs au passage 😉

En parallèle l’équipe d’accessibilité a poursuivi le travail de tests utilisateurs des différentes interfaces du CMS et un troisième groupe de travail a accueilli la société Deque System qui a gracieusement proposé d’intégrer dans WordPress les tests automatisés fournis par Axe-Core, outil d’accessibilité renommé.

La table « Community »

Émilie a quant à elle pris part à la table Community du Contributor Day de Nashville. La team community est chargée d’organiser et de structurer les actions menées au sein de la communauté et notamment les meetups et WordCamps. Sachez qu’en 2018, il y a eu 145 WordCamps dans 48 pays et 5450 meetups regroupant plus de 350000 membres à travers le monde ! 🌎

De son côté la table « Core » a travaillé sur la préparation des prochaines versions mineures 5.0.1 et 5.0.2 et surtout sur la phase 2 de Gutenberg, qui transformera WordPress en véritable site builder avec la possibilité de gérer les menus et widgets et donc d’aller beaucoup plus loin dans la prise en main de l’architecture d’un site via le nouvel éditeur. Ce fut un plaisir de retrouver l’ami Riad Benguella, lead de cette phase 2.

La team « Design » a d’ailleurs travaillé sur l’expérience utilisateur (UX) et l’interface/ergonomie (UI) de ces futures améliorations du CMS.

Bilan : plein d’idées à réutiliser pour le premier Contributor Day français au WordCamp Paris 2019 !

Responsable du contenu de la première journée de contribution qui aura lieu en France lors du WordCamp Paris 2019, je suis ressorti de cette journée avec plein d’idées pour faire de cet évènement une réussite 🙂

Outre les aspects organisationnels, les échanges avec l’équipe du WCUS, j’ai notamment récupéré et testé les clés USB contenant des installations de test et développement de WordPress et de tout l’écosystème WordPress.org, très utile pour permettre aux participantes et participants d’être tout de suite opérationnels pour contribuer au cœur ou aux différents sites w.org.

Pour en savoir plus sur notre future journée de contribution, consultez le site du WordCamp Paris

Notre CEO Émilie Lebrun en train de révolutionner les tableaux de bord de la team Community à Nashville 😃
La team Design en plein brainstorming
Un extrait de la série de wireframes créés par la team Design à Nashville

Merci pour ton accueil Nashville et
bravo à l’équipe d’organisation du WordCamp US 2018 !