WordPress va commencer à introduire des mécanismes visant à surveiller la santé de votre site. Ces outils vont être intégrés progressivement dans le cœur du CMS.

Premièrement, la version 5.1 de WordPress (prévue pour le 21 février 2019) va intégrer un ensemble de systèmes permettant de vous aider à mettre à jour la version de PHP utilisée par votre site, ainsi que plusieurs mécanismes de prévention.

Dans un second temps, c’est tout un arsenal d’outils de vérification de la santé de votre site WordPress qui seront intégrés au CMS. Mais ces outils sont disponibles et utilisables dès à présent sous la forme d’un plugin officiel !

Les outils qui arrivent dans la version 5.1 de WordPress

ServeHappy, une initiative pour encourager la migration vers PHP 7

Depuis plusieurs mois, la communauté WordPress s’implique sur ServeHappy. C’est un projet visant à encourager les utilisateurs de WordPress et les éditeurs de thèmes et d’extensions à utiliser les dernières versions de PHP. Plus performant et plus sécurisé que les anciennes versions, PHP 7 (et sa dernière version PHP 7.3) est hautement recommandé pour faire tourner WordPress.

Les éditeurs d’extensions ont été sollicités pour indiquer leur compatibilité avec les différentes versions de PHP. Maintenant, il est temps d’inciter les utilisateurs de WP à demander une migration de leur serveur vers PHP 7.

À partir de la version 5.1 de WordPress, un message indiquera clairement sur le tableau de bord de chaque site que la version doit être mise à jour.

Ce message sera accompagné d’un lien vers une page indiquant la marche à suivre pour effectuer cette mise à jour. Pour l’instant uniquement disponible en anglais, elle sera traduite en français peu avant la sortie de la version 5.1.

Un exemple de mail type à destination de votre hébergeur pour lui faire une demande de mise à jour de PHP vous sera même directement proposé. Une liste des hébergeurs ayant détaillé leur procédure de mise à jour est disponible sur cette page.

Pour vérifier si votre site est compatible avec les versions récentes de PHP, vous pouvez également utiliser le plugin PHP Compatibility Checker, qui analyse vos thèmes et extensions afin de déterminer leur niveau de compatibilité :

Protéger votre site WordPress contre les erreurs fatales

WordPress disposera fin février d’un mécanisme de protection contre les WSOD (White Screen Of Death, une erreur fatale survenant sur votre site).

Ces « erreurs fatales » arrivent parfois, par exemple suite à un développement non conforme, un problème dans votre installation ou suite à l’installation d’un plugin présentant des erreurs de code.

L’objectif est d’empêcher que votre site vous soit rendu inaccessible. Cela vous permettra de continuer à l’utiliser pendant que vous réglez le dysfonctionnement qui est apparu.

Health Check, le plugin officiel pour suivre la santé de votre site WordPress

L’étape suivante, qui interviendra plus tard, sera la mise en place progressive d’un véritable « centre de santé de votre site WordPress » dans votre tableau de bord.

En attendant qu’ils soient partiellement ou totalement intégrés aux cœur WordPress, ces outils sont développés sous la forme d’une extension officielle nommée Health Check.

Cette extension propose de nombreuses fonctionnalités, telles que :

Vers une automatisation des audits de sites WordPress ?

Une partie importante du travail de notre agence dans le cadre des prestations de maintenance WordPress est de produire ce type d’audit de sites. Ces nouveaux outils s’ajoutent aux outils que nous avons développé en interne, et proposent plusieurs fonctionnalités communes.

L’intérêt pour nous d’utiliser un maximum d’outils intégrés dans WP, c’est que la mise en place d’outils officiellement reconnus par WordPress.org est un gage de sécurité pour nos prospects, notamment en phase d’avant-vente. Un autre intérêt est que nous pouvons profiter de l’excellent travail réalisé sur ce nouvel outil et même y contribuer en y proposant de nouvelles fonctionnalités.

Logiquement cela rend ce type d’audits réalisable par tout un chacun 🙂 Cela étant dit, il faut bien rappeler que la partie la plus complexe dans l’audit d’un site WordPress reste l’interprétation humaine. L’outil permet simplement de faciliter la collecte des données.

En effet, une fois toutes les données en main, il est indispensable de disposer d’une expertise de l’écosystème WordPress provenant de personnes fortement impliquées dans la communauté :

Cela afin de pouvoir interpréter correctement les données factuelles apportées par l’audit.

Pour conclure, nous accueillons bien évidement ces nouvelles fonctionnalités avec joie, car cela renforce la panoplie d’outils à disposition !

LIVRE BLANC SUR LA MAINTENANCE WORDPRESS

Découvrez tous nos conseils pour une maintenance professionnelle de votre site WordPress
Télécharger notre guide