Dans la tête de nos développeurs {seconde partie}

Par Emilie LEBRUN4 mai 2012

A la lecture de l’article rédigé par Cédric, http://www.autourduweb.fr/10-statistiques-epoustouflantes-domination-wordpress/“, un de nos développeurs a souhaité y apporter une contribution.
Jugeant son commentaire très intéressant et défendant notre CMS préféré, j’ai souhaité le partager.

 

 Combat WordPress Vs. Joomla (personne ne rajoute Drupal ? Curieux).
Pour ma part j’ai développé sur les deux plateformes. Je préfère de loin WordPress pour ces raisons :

 

Facile à prendre en main (le Codex est bien fourni et permet de faire pas mal de chose sans plugin) Il existe beaucoup de plugins (plus ou moins efficace) et la communauté derrière est très réactive (une petite recherche nous permet d’avoir dans 95% des cas la solution à notre problème).
Ce qu’il manquait dans WordPress c’était la notion de multi-site, et bien maintenant c’est fait grâce à la version 3.0 !
Continuons dans les plugins. Depuis la version 3.0, WordPress mise sur la sécurité, afin de sécuriser au mieux sont site vous devez installer 4-5 plugins très léger et compatible entre eux et très souvent mise à jour grâce à un support utilisateur compétent … sous Joomla, les plugins sont pas forcément mis à jour et on doit souvent passé un module en Legacy ou bien s’abstenir de l’extension).

 

SEO & design
Parlons du référencement qui est bien souvent oublié par les développeurs web. WordPress propose deux extensions faciles d’utilisation : soit all in SEO, soit Yaost SEO. Comme notre ami google aime les contenus mis à jour régulièrement, vous pouvez les combiner avec ping-o-matic qui, comme son nom l’indique, ping google à chaque nouvel article.
Après vous allez me dire, le Web ce n’est pas que des blogs et des articles !
Je suis entièrement d’accord mais les sites statiques ne sont plus de rigueur dans le monde du web 2.0. La capacité « user-friendly » de WordPress permet de donner à notre client la facilité de mettre à jour son site facilement.

 

Custumisons peu, custumisons bien ! WordPress est custumisable facilement à la main ou bien en adaptant des thèmes à la demande du client. Bien entendu selon le budget, nous n’allons pas ré-intégrer un thème.

 

Pour nos clients
L’argent, l’argent !! et Oui WordPress est gratuit mais certains plugins et thèmes sont payants, c’est normal et c’est tant mieux! D’une part ceci nous permet d’avoir un gage de qualité, la personne qui vent sa création, croit en son produit, mais les prix sont très attractifs. D’autre part, le faite de rendre un produit payant, oblige le créateur, lors de mise à jour du noyau WordPress, de faire une mise à jour de son produit.

 

Un petit plugin ultra pratique, j’appelle MagicFields ! Kèskidi kèskifè ? il permet de créer un système de Post ou de Page spécifiques qui sera, par exemple, composé d’un diaporama, d’une ou plusieurs zones de texte, de vidéos, d’une liste d’urls, de photos, de fichiers à télécharger. En développant (en peu de temps) la/les pages modèles qui seront vues par l’internaute, vous rendez votre site type blog à un site aux contenus riches et attractif !

 

Afin de montrer que je ne suis pas un pro-Wordpress, je me permets de dire ceci pour conclure mon petit commentaire :
Nous n’allons pas réinventer la roue tous les jours, nous utilisons l’outil qui nous paraît le plus pratique pour nous aujourd’hui. Nous n’avons pas eu besoin de formation pour comprendre l’esprit de WordPress. L’explosion des nouvelles technologies nous fera surement choisir un autre outil dans quelques années, mais pour le moment WordPress est bel et bien notre outil de référence !

Emilie LEBRUN

Auteur Emilie LEBRUN

Dirigeante fondatrice de l'agence Whodunit

Tous les articles de Emilie LEBRUN

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.