Derrière un site WordPress beau ET fonctionnel, il y a…

…. les mystérieux « Custom Dev » et « Theme Dev »

Chez Whodunit, on aime bien innover. C’est motivant, et il parait que ça aide à lutter contre le vieillissement des neurones. Dans cette optique, nous avons créé une nouvelle façon de nous partager le travail : les métiers de « Custom Dev » et « Theme Dev ». Explications.

Attention, aujourd’hui, nous allons parler technique ! Non, non, ne fuyez pas : il s’agit juste de vous exposer une de nos particularités essentielles pour nos clients : la séparation des tâches entre le « Theme Dev »et le « Custom Dev ».

Dans la plupart des agences, qu’elles opèrent ou pas sous WordPress, une division nette est faite entre deux aspects du développement : le « front » et le « back ».

La différence est simple :

  • Le front  est la partie visible du site, avec laquelle l’utilisateur va interagir : développement d’interfaces dans le respect des standards du web, adaptation aux appareils mobiles, création d’animations… Le « dev front » (développeur du front) a pour principaux outils les langages HTML et CSS, et le Javascript.
  • Le back est, par opposition, la partie cachée du site, essentielle à sa bonne marche même si l’utilisateur n’interagit pas directement avec. On peut citer en exemples : la configuration  du serveur, la gestion des bases de données, la protection de ces dernières contre les attaques et les anomalies… toutes ces choses sans lesquelles votre site ne serait qu’une jolie peinture, agréable à l’œil, mais non fonctionnelle. Le « dev back » (développeur du back) rend les interfaces dynamiques, à l’aide de langages moins connus des oreilles profanes : PHP, MySQL… Il est aussi souvent la personne en contact avec le client, notamment pour résoudre des problèmes d’infrastructure technique.

Des rôles redéfinis

Cette organisation a fait ses preuves mais, nous l’avons constaté, n’est pas idéale dans le cadre de l’écosystème WordPress, où le thème du site est au cœur de son architecture.

C’est la raison pour laquelle, à Whodunit, nous avons mis en place un modèle un peu différent : le duo « Custom Dev/Theme Dev. »

  • Le Custom Dev (littéralement « le développeur qui va tout bien faire correspondre la physiologie du site aux demandes du client », mais c’était trop long) a un travail très proche de celui du dev back : c’est notamment lui qui plonge les mains dans le cambouis virtuel pour administrer les serveurs, et protéger les sites durant la phase de préproduction. Petite différence : il va parfois utiliser des langages habituellement réservés au front, notamment JavaScript et React pour créer ce que l’on appelle des « blocs Gutenberg », ces éléments éditoriaux qui permettent de réaliser des formatages aussi vastes que précis.
  • Le Theme Dev (littéralement « le développeur qui s’occupe du thème », c’était pas beaucoup plus long, mais, par souci d’harmonie, on va quand même garder « Theme Dev ») gère l’apparence du site. Or, nous l’avons vu, dans le cadre de WordPress, cette dernière joue un rôle essentiel. Vous l’aurez compris si vous suivez (et si nous nous sommes bien exprimés jusqu’à présent) : notre Theme Dev va travailler sur une grande portion de la partie « front ». MAIS ses attributions prennent une nouvelle mesure lorsqu’on sait que c’est également lui qui va se charger de l’intégration de ce thème avec l’architecture WordPress (et donc, pour ceux d’entre vous qui apprécient les détails techniques : il utilise le langage PHP).

Efficacité et écoute

Avec cette organisation, la vision du thème est dans un seul cerveau.

Du point de vue du client, pour qui nous réalisons des thèmes sur mesure, cela facilite la clarté des interactions, évite les malentendus et les mauvaises compréhensions qui accompagnent la multiplicité des intervenants, et assure un avancement des commandes plus efficaces.

De celui de la direction, cela simplifie les échanges, particulièrement puisque nous sommes tous en télétravail.

De celui des employés, les développeurs deviennent plus indépendants, ont la maîtrise du projet et montent en compétence dans un cadre très appliqué aux spécificités de WordPress.

Grâce à cette réorganisation des tâches, nous espérons gagner encore en efficience, et en écoute des clients, tout en prenant du plaisir à réaliser des sites dont la beauté n’a d’égale que la commodité !

Image par défaut
erica@whodunit.fr
Publications: 5

Laisser un commentaire