Site WordPress de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP)

Par Emilie LEBRUN10 mai 2012

Suite au lancement du nouveau portail des Hôpitaux de Paris réalisé sous notre CMS préféré WordPress, nous profitons de l’occasion pour lancer sur notre blog une nouvelle rubrique, la critique de sites WordPress. Notre analyse est purement axée sur le fonctionnel et l’ergonomie, nous laissons aux autres (nombreux) sites la joie de débattre des plugins à utiliser.

 

Débutons par l’impression générale qui émane de ce site. Le header possède de solides atouts : le défilement automatique des actualités (situées dans le bandeau noir) permet de rendre la zone dynamique, de même que le menu déroulant (accessible via le bouton Les sites de l’AH-HP) qui apparaît au-dessus du header et qui constitue une innovation en terme de navigation car peu de sites l’ont osé auparavant.

 

Concernant le menu de navigation du header, son comportement est intéressant : quand on clique sur une rubrique de niveau 1, un second bandeau de menu se dévoile en-dessous du menu initial. Ce type de navigation permet une meilleure lisibilité des contenus et thèmes accessibles à l’utilisateur.

 

Les liens vers les 3 rubriques pivots du site sont présents sous forme d’icône en haut à droite et permettent un accès plus rapide à ces rubriques.

 

Continuons sur l’accessibilité justement. Les mauvaises langues vous diront que rien n’est fait en faveur de cette dernière. Mais il existe des outils correspondants sur ce site : ils sont situés au-dessus du logo, (cherchez bien, ce n’est pas évident !) et ne sont accessibles que par rollover. Cette absence de mise en valeur est préjudiciable car les outils sont inutilisables en l’état.

 

Un second point négatif fait référence à l’ensemble du contenu présent sur la page d’Accueil. Soit il y a trop de types de contenus différents (carte, vidéos, visuels, QRcode) soit ils ne sont pas assez délimités dans leurs zones respectives. En tout cas, cela nuit à la lisibilité des informations présentes et perd l’utilisateur.

 

Finissons cette impression générale par le footer. Cette zone du site semble avoir été oubliée, seul cinq liens occupe cette place, c’est bien trop peu pour autant d’espace.

 

Passons au contenu à proprement parler. Une très bonne initiative est celle de l’espace recrutement : il y a deux façons de rechercher des postes disponibles (par onglet déroulant et par une carte interactive). Cette dualité est complémentaire car elle répond à deux besoins différents et couvre ainsi les désirs des utilisateurs. En outre, les pictogrammes permettent de bien différencier les thèmes abordés et les possibilités d’actions à réaliser sur chaque page, ce qui est primordial sur un portail d’informations.

 

Un élément marque sa présence sur beaucoup de pages, c’est le formulaire de consultation situé en haut à droite. Cela répond à l’objet  essentiel du site : les soins.

 

Un autre élément est intéressant : les boutons de partage des réseaux sociaux sur la gauche du site et au bas de chaque article. Il est cependant dommage que les boutons situés à gauche ne suivent pas la navigation verticale.

 

Enfin, les sliders sur la page d’accueil sont dans la veine du «look and feel» actuel sur le web, leur présence apporte un aspect dynamique bienvenu au site.

 

Passons aux points négatifs. En premier lieu, la présence d’un QR code sur la page d’accueil est inutile : le rendu est inesthétique et il ne sert qu’en cas d’utilisation mobile. Ou alors ce point nous a échappé.

 

Le site propose également des entrées par profil. Mais elles sont situées sous la ligne de flottaison de la page d’accueil, ce qui les rend inaccessibles dès l’arrivée sur la page. L’espace Presse est dans la même situation. Il faudrait que ces éléments soient visibles, et pourraient être présents dans le header par exemple.

 

Le dernier point négatif concerne certains liens à l’intérieur des pages du site, notamment les liens présents sur les visuels. Ils ouvrent un nouvel onglet, ce qui rend la navigation assez ambigüe, car les autres liens s’ouvrent eux dans la page actuelle.

 

En résumé, les petit plus sont présents mais pas assez valorisés mais le graphisme du site est cohérent dans son ensemble. Le bémol se situe au niveau des délimitations des zones du contenu : ces zones ne sont pas assez différenciées et elles se confondent alors même que le type de contenu qui s’y trouve est différent.

Emilie LEBRUN

Auteur Emilie LEBRUN

Dirigeante fondatrice de l'agence Whodunit

Tous les articles de Emilie LEBRUN

Join the discussion 2 Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.